Bienvenue dans notre base de connaissances

Commencez à taper dans la barre de recherche pour voir les suggestions.

Lancez-vous !

Essayez Ubiqod

Et recevez 100 crédits gratuits

Table of Contents
< Back
Print

Géolocalisation des employés et des utilisateurs

Dans certains cas, il peut être utile de connaître la géolocalisation des employés et des utilisateurs (prestataires, clients…) lorsqu’ils pointent, qu’ils répondent à une enquête de satisfaction ou qu’ils signalent un problème.

Cas d’usage

La géolocalisation des employés pour le pointage

Lorsque des salariés interviennent sur des chantiers ou chez des clients, il peut être utile d’implémenter la géolocalisation de ces personnes afin de suivre leur activité. Cette géolocalisation peut être également utile pour assurer la sécurité des intervenants et les localiser en cas de problème.

On peut également mettre en oeuvre des dispositifs similaires pour géolocaliser des prestataires qui interviennent sur un site.

L’aide à la localisation pour le signalement de problèmes

Ubiqod permet de mettre en place des systèmes de remontées de problèmes, avec par exemple une prise de photo. Dans ce cas, la géolocalisation peut permettre aux équipes d’intervention de localiser plus facilement le problème, notamment dans un environnement ouvert comme une ville ou un grand parc des expositions.

Considérations légales autour de la géolocalisation des employés

Pour géolocaliser un employé ou un utilisateur à travers le GPS de son smartphone, il est nécessaire que ce dernier donne son consentement lors de la première utilisation. Ce consentement sera ensuite enregistré pour les utilisations ultérieures, sauf si l’utilisateur remet à zéro ses préférences ou utilise son navigateur en mode privé.

Géolocalisation des employés dans Ubiqod

Avec des trackers de type QOD

Avec les trackers de type QOD, les utilisateurs sont dirigés vers une interface. Dans cette interface, vous avez la possibilité d’activer la géolocalisation. Lorsque cette option est activée, la position de l’utilisateur est envoyée à travers les connecteurs sous la forme de latitude et de longitude, permettant par exemple de générer un lien Google Maps dans Google Sheets à partir d’une simple formule (qui donnera un lien de la forme : https://www.google.com/maps/search/?api=1&query=45.6971216,5.9119689).

Créer un lien de géolocalisation dans Google Maps à partir de Google Sheets

Si vous utilisez les Webhooks, vous pouvez par exemple vous servir de cette position pour créer des cartes interactives temps réel des interventions en cours.

Avec des trackers IoT et Ubiqod Key

Les trackers de type IoT et Ubiqod Key ont une position fixe la plupart du temps. La géolocalisation renvoyée pour ces trackers est celle définie dans le site qui leur est associé. Elle est vide si aucun site ne leur est associé.

Utilisation du geofencing (validation de la position de l’utilisateur)

Le geofencing consiste à comparer la position réelle de l’utilisateur (celle donnée par le GPS de son smartphone) à la position du site associé au tracker. Dans les connecteurs, cette donnée est renvoyée dans la liste des validateurs. Le rayon de géofencing est configurable pour chaque site.

Géolocalisation des sites pour les employés

Filtrage par geofencing

Il est également possible d’activer, dans les connecteurs,  le filtrage par geofencing. Dans ce cas, seuls les données avec une position validée seront envoyées :

Filtrage selon la position géographique de l'utilisateur

Cet article vous a-t-il aidé ?
0 out of 5 stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
5
Partagez votre avis
How Can We Improve This Article?
Besoin d'aide ?
Tags: